Le système Nucleus® est conçu pour offrir les meilleures performances auditives possibles aux personnes souffrant d’une perte auditive sévère à profonde.

Contrairement aux prothèses auditives, qui amplifient uniquement le son au niveau de l’oreille externe, le système d’implant cochléaire contourne la partie de l’oreille qui ne fonctionne plus correctement, délivrant le son au cerveau sous la forme de signaux électriques, par le biais du nerf auditif.

On peut classer les sons en deux catégories :

  • les basses fréquences : elles constituent la base et la structure des sons tels que les voyelles et la mélodie ;  ce sont des éléments importants dans la reconnaissance de la parole et la détection des émotions.
  • les hautes fréquences : elles fournissent des détails essentiels permettant d’identifier et de différencier les mots tout en améliorant leur qualité sonore et leur clarté. Ce sont des éléments importants pour la compréhension de la parole, en particulier dans les situations bruyantes.

La plupart des personnes atteintes de perte auditive perdent d’abord les aigus mais sont souvent encore capables d’entendre les graves.

La gamme d’implants Cochlear représentée par Solutions Auditives est conçue pour préserver l’audition résiduelle dont les patients peuvent encore disposer. Cette audition résiduelle peut être utilisée en ajoutant un composant acoustique au système Nucleus.

Fonctionnement de l’audition naturelle

  1. Les sons pénètrent dans l’oreille et se déplacent le long du conduit auditif pour atteindre le tympan.
  2. Les mouvements du tympan provoquent des vibrations au niveau des osselets qui se trouvent dans l’oreille moyenne.
  3. Ces vibrations sont transmises au fluide qui remplit en partie l’oreille interne, plus connue sous le nom de cochlée.
  4. Les fines cellules ciliées de la cochlée perçoivent ces mouvements et envoient des signaux électriques au cerveau qui les interprète comme des sons.

Entendre avec un implant cochléaire

  1. Les microphones du processeur captent les sons qui sont convertis par le processeur en informations numériques.
  2. Ces informations sont transmises par l’antenne à l’implant situé juste sous la peau.
  3. L’implant envoie des signaux électriques le long du faisceau d’électrodes qui se trouve dans la cochlée.
  4. Dans la cochlée, les fibres du nerf auditif captent les signaux et les transmettent au cerveau, ce qui crée la perception sonore.

Fonctionnement du composant acoustique

  1. Le composant acoustique, tout comme une aide auditive, amplifie les sons et les transmet via la voie auditive naturelle.
  2. Simultanément, le processeur convertit les sons hautes fréquences en informations numériques qui sont envoyées à l’implant situé sous la peau.
  3. L’implant envoie des signaux électriques au faisceau d’électrodes qui se trouve dans la cochlée, ce qui stimule les fibres nerveuses.
  4. Les réponses du nerf provenant du composant acoustique et de l’implant cochléaire sont alors envoyées au cerveau qui les combine afin de créer la sensation sonore.